Rencontre: Abbaye de Blanche Couronne

Je m'intéresse au patrimoine architectural et même si je me spécialise en restauration de tableaux, j'éprouve un intérêt particulier à visiter des lieux chargés d'histoire.
Dans ce cas particulier, il faudrait des interventions d'architectes, de restaurateurs de fresques et des spécialistes du bâti.

Certaines restaurations demandent des mesures d'urgence. Les peintures sont parfois proches d'être perdues et même si les budgets ne sont pas bouclés, des mesures doivent être prises ne serait-ce que pour stopper les détériorations en attendant une restauration complète.
L'abbaye de Blanche Couronne près de Savenay, possède une histoire riche remontant au XIIIème siècle.

Dans l'abbaye, on peut admirer une fresque datée du XIIIème : une rareté.


Fresque du XIIIème

Pour plus d'informations et les visites contacter l'association:
http://pornichet.quartier.paolini.pagesperso-orange.fr/associations/blanche-couronne/


Le salon des 4 saisons demande des mesures d'urgence. Entièrement décoré par Elie De Launay signé et daté de 1881, le salon est dans le plus pur style XIXème. Malheureusement, la peinture murale part en écailles et l'hiver a déjà perdu beaucoup de ses écailles. Une frise peinte sur tissu court sur tout le haut des murs. Une partie est manquante.


Représentation du printemps surplombé par la frise


L'enduit est friable du à la toiture non étanche et à l'absence de fenêtres, laissant les murs se gorger d'eau et subissant des changements de températures entre l'hiver et l'été.

Le plafond est à refaire dans son intégralité, les boiseries ont parfois disparues. Avant de se lancer dans une restauration complète des peintures, il faut dans un premier temps stabiliser les écailles qui menacent de tomber.

Une des mesures d'urgence à évoquer maintenant que le salon est hors d'eau et hors d'air, c'est le rencollage des parties peintes afin de sauvegarder un maximum d'informations picturales. La pose de papier de soie ne pourra être envisager que si la restauration du bâti est prévue. Hors nous ne savons pas si ce sera possible dans les mois à venir. 

Représentation de l'été















































































































































La peinture la plus lisible de l'ensemble, on peut très bien voir la signature et la date en bas à droite.













Représentation de l'automne




La partie basse de l'automne demandera beaucoup de travail de recherche afin d'éviter d"inventer" les manques. La frise devra être décrochée et restaurer en atelier. Il manque une des bandes entre 2 fenêtres, il s'agira ou de la refaire à l'identique, ou de laisser ce manque.














Représentation de l'hiver








De loin la plus endommagée, on peut encore voir l'allure générale de cette peinture mais cette pièce demandera beaucoup de travail pour récupérer les écailles et combler les manques.
















Vue du plafond du salon des 4 saisons



















 Le bâti doit impérativement être refait avant d'intervenir sur les peintures murales. Ici, on voit le haut d'un mur du salon, la frise peinte sur tissu et le plafond ou ce qu'il en reste.
La frise de moulures qui fait tout le tour du plafond a été fortement endommagée, constituée d'olives et de piécettes, elles sont des ornements grecs qui s'alternent dans des frises. Les piécettes sont de petits reliefs circulaires et les olives sont de petits rectangles à angles arrondis. Il faudra faire des moulages afin de les restaurer et de les repositionner.